Article du mois de septembre

Enseignement théorique du Diplôme d’études spécialisées de pédiatrie en France : évaluation nationale par les internes

B. Girarda, M. Bendavid, J.-C. Faivre, J. Salleron, T. Debillon, O. Claris, B. Chabrol, C. Schweitzer, V. Gajdosj

 

Objectif. Evaluer l’opinion des internes de pédiatrie française sur la formation théorique dispensée au cours du Diplôme d’études spécialisées (DES) de pédiatrie.

Méthode. Un auto-questionnaire électronique libre et anonyme a été adressé par mail a` 1215 internes de pédiatrie entre juillet et octobre 2015 (3 relances).

Résultats. Cinquante-sept pour cent des internes en cours de cursus en 2015 ont répondu. Ils avaient participé à 6 (3 à 10) demi-journées de formation théorique entre novembre 2014 et mai 2015 dans le cadre du DES. Cinquante-quatre pour cent avaient pu participer a` plus de 75 % des cours régionaux. Le principal motif d’absence déclaré a été l’impossibilité de se libérer de leur stage. Cinquante-trois pour cent avaient réalisé au moins un diplôme universitaire ou un diplôme interuniversitaire (DU/DIU) dont 45 % en raison d’une formation initiale jugée insuffisante. La qualité globale de l’enseignement théorique a été notée à 5 (3 à 7) sur 10. Quatre-vingt-cinq pour cent des internes ont souhaité une évaluation de leurs connaissances au cours de leur internat.

Conclusion. Les formations complémentaires en pédiatrie sont réalisées à titre individuel devant une formation théorique initiale jugée insuffisante au cours du DES. Une évaluation des connaissances est souhaitée par les internes. La réforme de l’internat doit prendre en compte ces résultats dans la réingénierie de la formation théorique du DES de pédiatrie en intégrant les techniques pédagogiques innovantes a` une activité´ clinique soutenue sur le terrain de stage.