Communiqué de la SFPML et SFP concernant les instructions de la DGOS pour la prise en charge globale du psychotrauma

Communiqué :

Les instructions N° DGOS/R4/2018/150  du 19 juin 2018 pour l'identification de dispositifs de prise en charge globale du psychotraumatisme viennent d’être publiées.  
Nous nous réjouissons que le volet pédiatrique de ce projet et en particulier la prise en charge somatique soient très lisibles. 
Les violences sur mineurs les plus fréquentes et le psychotrauma qui en découle sont ceux qui se produisent dans l’intimité des familles. On admet actuellement que 10% des enfants seraient victimes de violences (Gilbert Lancet 2009).
 
La constitution de ces centre de psychotrauma est une occasion unique pour faire valoir la prise en charge globale et les soins des enfants victimes de violences et ainsi de prévenir ensemble les conséquences gravissimes à long terme que nous connaissons bien.
Il nous paraît essentiel que la communauté pédiatrique réponde présente à ces sollicitations qui vont émaner des ARS. A défaut, le risque est la mise en œuvre de nouveaux dispositifs parallèles, loin de la clinique pédiatrique.
 
Les enfants victimes de violences comme les enfants porteurs de pathologies chroniques doivent pouvoir bénéficier d’un parcours en pédiatrie médico-légale réfléchi et fléché. Ce dispositif peut en être un des jalons si il est pensé autour de l’enfant.
Il est incontournable de pouvoir prendre en charge de concert dans ces situations le versant somatique le versant psychique.
La communauté médicale et paramédicale pédiatrique est un acteur incontournable de ces nouvelles organisations qui intégrées aux activités quotidiennes pédiatriques permettront de façon optimale d’accroitre le dépistage des enfants en danger et la qualité de leur prise en charge dès le diagnostic.
 
Les délais de rendus de projets sont très courts (septembre 2018). C’est pourquoi il est essentiel de se mobiliser rapidement.
La SFPML reste à la disposition des professionnels pour tout échange sur ce sujet. sfpml2016@gmail.com
 
Pour la SFPML, Martine Balençon, présidente
Pour la SFP, Christophe Delacourt, président
 
 
LES INSTRUCTIONS DE LA DGOS SONT CONSULTABLES VIA CE LIEN ET EGALEMENT EN PDF JOINT A CETTE ACTUALITE
Fichier: