DU : Protection de l'enfance

Responsables : Céline MASSON,  Eric GHOZLAN. En collaboration avec l’OSE : œuvre de secours aux enfants

 La protection de l’enfance en danger représente le champ d’application privilégié de la pratique clinique en institution. Elle reste cependant souvent méconnue des étudiants en psychologie alors qu’elle représente un enjeu fondamental des politiques publiques d’aide et d’action sociale. Selon l’ONED, au 1er janvier 2007, sur l'ensemble ! de la France, bénéficieraient d’au moins une mesure en protection de l’enfance :

  • 1,9% des moins de 18 ans, soit 266 000 mineurs
  • 0,9% des 18-21 ans, soit 21 400 jeunes majeurs

La protection de l’enfance mobilise des savoirs et des compétences issues de domaines très diversifiés et requiert une approche pluridisciplinaire à la fois juridique, éducative et clinique.
Dans l’acte de protection d’un enfant en danger est mis en jeu un dispositif complexe dont l’objectif est de faire cesser le danger et de permettre à l’enfant de recouvrer un environnement stable et suffisamment bienveillant,  nécessaire à son bon développement. Ce dispositif qu’il soit administratif ou judiciaire mobilise psychiquement le sujet par le jeu relationnel des professionnels qui interviennent comme tiers dans des relations familiales troublées.
Le programme de ce DU aborde en particulier les domaines historique, psychopathologique, éducatif, juridique et administratif du champ de la protection de l’enfance en faisant appel à des experts de ces différents domaines.
 
Les courants éducatifs, pédagogiques ou institutionnels ont façonné des pratiques professionnelles dont il convient de déterminer les contours théoriques qui les fondent.
Un détour par l’histoire des mouvements éducatifs s’avère nécessaire pour se repérer parmi les différents courants associatifs qui constituent le paysage institutionnel actuel.
Un éclairage sur les lois de protection de l’enfance et sur le rôle et la place de chacun de ses acteurs, qu’il s’agisse des services de l’Aide sociale à l’Enfance, de la PJJ ou du Secteur associatif habilité est indispensable pour se repérer et développer un partenariat professionnel.
La place de l’expertise du clinicien dans l’évaluation du risque de l’enfant en danger est interrogée par la pratique en équipe pluridisciplinaire et nécessite une formation que ce DU se propose d’explorer dans ses dimensions les plus variées.
La réflexion portera également sur l’actualité de la protection de l’enfance qui représente un enjeu de société majeur, situé au carrefour d’une médiatisation parfois outrancière et de son usage politique.
Par conséquent, nous constatons des effets de discours mais également des répercussions sur la clinique institutionnelle et plus largement sur la politique de protection de l’enfance engagée ces dernières années en France. 
Nous verrons aussi comment les représentations sociales portant sur l’éducation de l’enfant influent sur la pratique professionnelle ou bien encore comment les grands débats de société, les peurs relatives à la délinquance et la sexualité juvéniles, mais aussi la culture du principe de précaution neutralisent les initiatives éducatives.  

Ce DU s’inscrivant dans le cadre de l’UFR Sciences Humaines Cliniques, nous verrons que c’est tout le champ de la psychopathologie de l’enfant et de l’adolescent qui est concerné, allant du traumatisme de l’enfant maltraité, à la carence éducative précoce ou aux troubles du comportement, à la dépression ou aux addictions et aux passages à l’acte. Des spécialistes de ces troubles viendront nous présenter l’état actuel de leur pratique et de leur recherche ou réflexion à partir de leur pratique clinique.
 
 

Spécialité: 
Protection de l'enfance
Type d'enseignement: 
DU/DIU