Hépatite B

Maladie - Epidémiologie

L'hépatite  B est une maladie à Déclaration Obligatoire (infection aiguë symptomatique par le virus de l’hépatite B: Ag HBHs + anticorps anti-HBc (Ig M ou Ig G))

Epidémiologie dans le monde:

  • 2 Millions d'infectés,
  • 350 Millions de porteurs chroniques.

L' OMS recommande la vaccination systématique de tous les nourrissons.
L' objectif de la vaccination est de prévenir les infections chroniques et leurs conséquences gravissimes que sont la  cirrhose hépatique et le cancer du foie.

L'efficacité de la vaccination des enfants de 6 à 14 ans vis à vis de l'hépato-carcinome a été démontrée à Taiwan.

Hsu-Mei Hsu & al.  Seroepidemiologic Survey for Hepatitis B Virus Infection In Taïwan

http://www.wpro.who.int/en/   Prévalence de l'hépatite B dans le monde

CDC. Yellow Book, 2008. http://wwwn.cdc.gov/travel/yellowBookCh4-HepB.aspx#363

Epidémiologie en France :

Estimation de la prévalence de l'hépatite B en France:

Données InVS, février 2008: 

  • La prévalence du portage de l'antigène HBs est estimée à 0,68%.
  • L'estimation du nombre de porteurs chroniques est d'environ 280 000 entre 18 et 80 ans.
  • On constate une forte influence de la précarité sociale. La prévalence est 3 fois plus élevée chez les bénéficiaires  de la CMU; couverture maladie universelle complémentaire.

L'estimation de l'incidence de l'hapatite B en 2008 est de 1/100 000 habitants, à partir des données de la déclaration obligatoire. L'hépatite B est responsable de13 000 décès par an.

Le vaccin

Composition :

Les vaccins sont composés d’Antigènes HBs (antigènes de surface) purifiés, obtenus par recombinaison génétique

Mode d'administration :

Voie intramusculaire dans la cuisse chez les nourrissons et dans le muscle deltoïde chez les enfants et les adultes.

Conservation :

A conserver au réfrigérateur entre +2°C et +8°C, ne pas congeler.

Vaccins commercialisés en France :

  • Vaccins monovalents : ENGERIX B ® 10, 20 µg; GENHEVAC B® 20µg/0,5ml; HBVAXPRO® 5,10,40 µg/0,5ml
  • Vaccins combinés hépatite A et hépatite B : TWINRIX® enfants, adultes

Qui est concerné ?

- La vaccination de l'hépatite B est recommandée pour tous les  enfants jusqu'à 15 ans révolus

  • En privilégiant la vaccination des nourrissons
  • Pour les enfants et pré-adolescents non vaccinés, un rattrapage est recommandé jusqu'à 15 ans. Entre 11 et 15 ans, la vaccination est possible en 3 ou 2 doses espacées de 6 mois d'intervalle avec des vaccins doses à 20 µg.  

- La vaccination est recommandée pour les nouveau-nés de mère porteuse de l'Ag HBs :
La première dose doit être faite à la naissance, associée à l'administration d'immunoglobulines anti-HBs.

Il est recommandé d'utiliser un vaccin autre que HBVAXPRO.

Chez ces enfants, il est recommandé de rechercher l'Ag HBs et de doser les anticorps anti-HBs 1 à 4 mois après la dernière dose vaccinale.

- Groupes à risques :

  • Adultes en institutions psychiatriques
  • Personnes susceptibles d’être exposées au sang et autres produits biologiques
  • Patients susceptibles de recevoir des transfusions massives ou itératives
  • Entourage d’un sujet infecté ou porteur chronique de l’Ag HBs
  • Partenaires sexuels d’un sujet infecté ou porteur chronique de l’Ag HBs
  • Personnes ayant des relations sexuelles avec des partenaires multiples
  • Toxicomanes utilisant de drogues parentérales
  • Voyageurs dans les pays de moyenne ou de forte endémie
  • Personnes amenées à résider en pays de moyenne ou de forte endémie

- Une stratégie vaccinale cohérente pour la France :

Estimation de la proportion de porteurs de VHB prévenue par diverses stratégies de vaccination :

Margolis HS, Alter MJ, Krugman S. Viral hepatitis liver desease – William and Wilkins, 1991 ; 720 : 4

- Pourquoi vacciner les nourrissons ?

  • Indispensable pour éviter l’infection à toutes les classes d’âge
  • Risque de passage à la chronicité plus important
  • Facilité opérationnelle (facile à intégrer dans le calendrier vaccinal): vaccin hexavalent
  • Efficacité proche de 100 %
  • Excellente tolérance du vaccin
  • Protection de très longue durée

- Schéma vaccinal:

  • 3 injections quel que soit l’âge: 0 – 1 – 5 à 12  (intervalle en mois).
  • Pour les vaccins combinés, se reporter aux mentions légales.
  • Pas de rappel systématique sauf dans situations particulières 
  • Pour les nouveau-nés de mère porteuse chronique de l’AgHBs : vaccination débutée le jour de la naissance et poursuivie selon le schéma classique (0-1-6 mois), associée à une injection intramusculaire de 100 UI d’immunoglobulines anti-HBS + contrôle sérologique (Ag HBs et Ac anti-HBs) 1-4 mois après la dernière dose.
  • Cas particulier : nouveau-nés de moins de 32 semaines ou pesant moins de 2kg, de mères porteuses de l’Ag HBs : le schéma de vaccination comporte une quatrième dose de vaccin (0-1-2-7 mois).
  • Cas particulier : voyageur pressé : 3 doses à J0 J7 J21, et la 4ème dose 6 à 12 mois plus tard
  • Pour les adolescents entre 11 et 15 ans, le schéma en 2 doses est possible avec des vaccins dosés à 20 µg. 

Efficacité

Dans une population immunocompétente, aucun cas d’hépatopathie chronique due au virus de l'hépatite B n'a été rapporté.    

Les effets indésirables

  • Réactions mineures au point d’injection
  • Plus rarement : fatigue, arthralgies, myalgies ou céphalées
  • Aucun lien de causalité n'a été établi entre la vaccination et des atteintes neurologiques de type  démyélinisantes telles que la sclérose en plaques.
  • Les effets indésirables graves ou inattendus doivent être déclarés au réseau national des 31 centres régionaux de pharmacovigilance (CRPV).

"Déclaration des effets indésirables "

  • Conclusions et Avis de l’OMS et du CTV (09. 2004) sur vaccin Hépatite B et risque de sclérose en plaques :

          - Position de l’OMS : Les données sont insuffisantes pour soutenir l’hypothèse d’une association entre vaccination contre l’hépatite B et SEP et ne justifient pas l’interruption ou la modification des programmes de vaccination contre 'hépatite B.
          - Le bénéfice de santé publique de ces programmes à travers le monde n’est plus à démontrer.

  • Le CTV puis le CSHPF maintiennent les recommandations de vaccination contre l'hépatite B pour les nourrissons et les adolescents, et pour les adultes à risque. Avis du HCSP du 2 Octobre 2008 : Le Haut Conseil de la santé publique, sur proposition du Comité technique des vaccinations, recommande le maintien de la politique vaccinale vis à vis de l'hépatite B chez l'enfant, c’est-à-dire la vaccination préférentielle des nourrissons, ainsi que le rattrapage des enfants et en priorité les adolescents non antérieurement vaccinés.

Contre-indications

Le vaccin est contre-indiqué en cas d’hypersensibilité à l’un de ses constituants

Précautions d'emploi

Pas de précaution d'emploi signalée

Associations avec d'autres vaccins

 rubrique "Associations"

Grossesse

Le dépistage de l’AgHBs au sixième mois de grossesse est obligatoire depuis le 14 février 1992, afin de prévenir la transmission périnatale du VHB

rubrique "Grossesse"

Prématurité

Nouveau-nés de moins de 32 semaines ou pesant moins de 2kg, de mères porteuses de l’AgHBs : le schéma de vaccination comporte une quatrième dose de vaccin : 0 – 1 – 2 puis 5 à 12 mois après la 3ème dose.

rubrique "Prématurité"